store


store

store [ stɔr ] n. m.
• 1740; n. f. 1664; stoire « natte sous laquelle on s'abrite (à Venise) » 1275; it. stora, dial. pour stuoia « natte », lat. storea « natte »
Rideau ou assemblage souple d'éléments, qui s'enroule ou se replie à son extrémité supérieure, à l'extérieur ou à l'intérieur d'une fenêtre. Store en tissu, en bois, en bambou, en plastique. Store à enrouleur. Baisser, lever un store. « Une voiture à stores tendus » (Flaubert). Store vénitien, à lamelles horizontales orientables.
(1949) Grand rideau, à la devanture d'un magasin.

store nom masculin (italien stora, natte, du latin storea) Dispositif de protection contre la lumière, en tissu ou en matériau léger, fixé en haut d'une fenêtre (intérieur ou extérieur) et qui s'enroule et se déroule autour d'un rouleau horizontal. ● store (expressions) nom masculin (italien stora, natte, du latin storea) Store à l'italienne, store extérieur se projetant obliquement entre deux bras métalliques. Store vénitien, store composé de lames horizontales inclinables en fonction du soleil.

store
n. m. Rideau ou panneau souple placé devant une fenêtre, une ouverture, et qui, le plus souvent, s'enroule horizontalement. Store vénitien, composé de lamelles orientables.

⇒STORE, subst. masc.
A. — 1. Panneau mobile, en tissu ou en matériau léger, qui est fixé à la partie supérieure d'une ouverture vitrée, à l'intérieur ou à l'extérieur du châssis, pour intercepter ou tamiser la lumière et qui, à cet effet, peut être baissé et relevé à volonté grâce à un mécanisme d'enroulement autour d'un axe horizontal. Un tapis à bandes rouges sur l'escalier, des stores à fleurs aux fenêtres (GONCOURT, Journal, 1861, p. 962). Les maisons d'en face dormaient, assommées sous les coups de soleil, tous volets clos, tous stores descendus (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 17). V. nansouk ex. de Adam.
SYNT. Store imprimé, rayé, uni; store blanc, bleu, jaune, orange; stores clairs; store de coutil, de toile; store en bambou, en bois, en matière plastique, en paille; store d'une porte-fenêtre; stores d'une voiture; pénombre des stores; fenêtre tendue d'un store; fiacre aux stores baissés; abaisser, lever un store; dérouler, rouler un store; manœuvrer un store.
Store à l'italienne. Store extérieur qui peut se mettre en position oblique ou verticale grâce à des montants repliables. Certains stores peuvent être projetés verticalement et soutenus par des montants, ils sont dits « à l'italienne » (NÉR. Hist. Art 1985).
Store vénitien. Store extérieur ou intérieur composé de lamelles horizontales orientables généralement en alliage d'aluminium ou en matière plastique. Quand ses yeux s'arrêtaient sur les stores vénitiens aux stries lumineuses, on devinait qu'il évoquait la mer (SIMENON, Vac. Maigret, 1948, p. 54).
2. P. anal. Fermeture d'une devanture de magasin ou d'une entrée de garage dont le fonctionnement est analogue à celui d'un store de fenêtre. (Dict. XXe s.).
B. — Large auvent généralement de toile qui se déploie à volonté au-dessus d'une vitrine ou d'une terrasse pour les protéger du soleil et qui reste enroulé autour de son mécanisme lorsqu'il est inutilisé. Store d'un magasin. Quatre tables rondes et huit chaises de jardin, qu'on aligne sur le trottoir, sous un grand store où on lit en lettres rouges: hôtel-vins-liqueurs (DABIT, Hôtel Nord, 1929, p. 73). Le porche forme une terrasse garnie de fleurs, largement couverte par un grand store de couleur vive (MARTIN DU G., Taciturne, 1932, II, p. 1277). V. oblique ex. de Camus.
Store capote. Store de forme cintrée monté sur une armature d'arceaux repliables. Stores capotes d'un grand hôtel (Lar. encyclop.-Lar. Lang. fr.).
C. — 1. Grand voilage qui se lève et s'abaisse au lieu de coulisser sur une tringle horizontale; p. ext., voilage classique. Store de filet; store en dentelle, en mousseline, en plumetis, en voile; lumière tamisée par des stores; baisser, tirer les stores. Un store de tulle brodé ménageait un demi-jour dans le cabinet (ZOLA, Nana, 1880, p. 1137). Sans bruit, comme descend un store de tulle, on la voyait [la bruine] baigner mollement les tombes (TOULET, J. fille verte, 1918, p. 294).
Store bouillonné, store vénitien/à la vénitienne. Voilage orné de bandes bouillonnées qui se lève et s'abaisse. Le voilage sable donne aux stores bouillonnés un généreux tombé (Modes et travaux, oct. 1987, p. 91, col. a). Store vénitien prêt-à-poser avec ruban fronceur. Tissage très fin en tulle, 100 % polyester, lavable à 30o (Catal. Neckermann, printemps-été 1991, p. 552, col. 3).
2. Panneau composé de larges lamelles verticales orientables, en tissu ou en matière plastique, qui coulisse latéralement devant une ouverture, le plus souvent une grande baie vitrée, pour tamiser la lumière. Stores à lamelles orientables (...), largeur 11 cm, coulissant sur rail alu [minium] laqué blanc (Catal. La Redoute, automne-hiver 1987-88, p. 1051).
REM. Storiste, subst. Personne qui fabrique ou qui vend des stores. Faites confiance à votre storiste pour l'installation et les conseils techniques particuliers à votre cas (Rustica hebdo, 24-30 juin 1981, p. 12).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1267-75 stoire « natte de jonc ou de sparterie » (MARTIN DA CANAL, Les Estoires de Venise, éd. A. Limentani, p. 318: Veneciens estoient logiés en feuillés et desos stoires et en loges de fust), attest. isolée; 2. 1559 estore « natte posée au sol » (G. POSTEL, De la Republique des Turcs, p. 47 d'apr. R. ARVEILLER ds Mél. I. Frank, p. 47); 1664 store « natte destinée à protéger du soleil » (J. DE THÉVENOT, Relation d'un Voyage fait au Levant, ibid., pp. 16-17); noté comme fém. jusqu'en 1740 (Trév.); masc. dep. 1740 (Ac.). Empr. à l'ital. du Nord stora (dep. XVIe s., CARO d'apr. DEI; lat. médiév. stora à Plaisance et à Parme au XIIIe s., ibid.), var. de l'ital. stuoia « natte de jonc ou de sparte » (dep. XIVe s.), du lat. storea « id. ». 1 est empr. à la var. vénit. stiora, stoire dans un texte lat. médiév. du XIIe s. à Venise. Voir FEW t. 12, p. 283b. Fréq. abs. littér.:240. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 144, b) 365; XXe s.: a) 332, b) 502. Bbg. BOULAN 1934, p. 47. — HOPE 1971, p. 304. — QUEM. DDL t. 34.

store [stɔʀ] n. m.
ÉTYM. 1544; stoire, v. 1270; estore, n. f., 1559; estueyra « natte », XVe; ital. stora, dialectal, pour stuoja, du lat. sotrea « natte ».
Rideau ou assemblage souple d'éléments, qui s'enroule ou se replie à son extrémité supérieure devant une ouverture (fenêtre, porte-fenêtre). || Store d'étoffe, de coutil; stores en bambou (cit. 2), en bois, en matière plastique. || Store protégeant la vitrine d'un magasin. Banne. || Baisser un store (→ 1. Raie, cit. 2). || Les stores d'un fiacre (→ Reconduire, cit. 1), d'une voiture.Stores vénitiens, à lamelles orientables.
1 J'avais levé le store aux gothiques couleurs.
Je regardais au loin les arbres et les fleurs.
Hugo, les Feuilles d'automne, XXIX.
2 (…) cette chose si extraordinaire en province, une voiture à stores tendus, et qui apparaissait ainsi continuellement, plus close qu'un tombeau et ballottée comme un navire.
Flaubert, Mme Bovary, III, II.
3 Au midi, des stores de toile barraient une moitié de la nef, blonde sous le soleil.
Zola, l'Œuvre, p. 150.
Par ext. Grand rideau, à la devanture d'un magasin (→ Peintre, cit. 1).Rideau intérieur qui coulisse horizontalement.
DÉR. Storiste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Störe — Atlantischer Stör (Acipenser oxyrinchus) Systematik Überklasse: Kiefermäuler (Gnathostomata) Reihe …   Deutsch Wikipedia

  • Store — Store, n. [OE. stor, stoor, OF. estor, provisions, supplies, fr. estorer to store. See {Store}, v. t.] 1. That which is accumulated, or massed together; a source from which supplies may be drawn; hence, an abundance; a great quantity, or a great… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Store — may refer to:*A retail store **Convenience store **Department store **General store **Grocery store **Online shopping **Supermarket **Newsagents **Hardware store **Variety store **Toy store*In the military: **Magazine (artillery) **Ammunition… …   Wikipedia

  • Store-x — Storage Capacity Exchange GmbH Unternehmensform GmbH Gründung Februar 2006 Unternehmenssitz Leipzig, Sachsen …   Deutsch Wikipedia

  • Štore — Štore …   Deutsch Wikipedia

  • store — [n1] collection, supply abundance, accumulation, backlog, cache, fount, fountain, fund, hoard, inventory, lode, lot, mine, nest egg*, plenty, plethora, provision, quantity, reserve, reservoir, savings, spring, stock, stockpile, treasure, wares,… …   New thesaurus

  • Štore — Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • store — [stôr] vt. stored, storing [ME storen < OFr estorer, to erect, furnish, store < L instaurare, to repair, restore, erect < in , IN 1 + staurare < IE base * stā , to STAND] 1. to put aside, or accumulate, for use when needed 2. to fill… …   English World dictionary

  • Store — Store, v. t. [imp. & p. p. {Stored}; p. pr. & vb. n. {Storing}.] [OE. storen, OF. estorer to construct, restore, store, LL. staurare, for L. instaurare to renew, restore; in + staurare (in comp.) Cf. {Instore}, {Instaurate}, {Restore}, {Story} a… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • store — ► NOUN 1) a quantity or supply kept for use as needed. 2) (stores) supplies of equipment and food kept for use by members of an army, navy, or other institution. 3) a place where things are kept for future use or sale. 4) chiefly N. Amer. a shop …   English terms dictionary